La course à pied en ville : non contre-indiquée pour la santé

Une grande partie des coureurs français courent en ville. On pourrait penser que courir en ville est mauvais pour la santé, et cela à cause de la pollution. Et pourtant, d’après les médecins du sport, la pollution n’est pas contre-indiquée à la course à pied.

La course au petit matin plus conseillée

Le petit bémol dans la course à pied urbaine est la présence de divers obstacles. Voitures, vélos, piétons stressés, feux rouges, tout cela peut perturber la course de l’athlète. Le mieux est alors de privilégier les courses de bonne heure pour minimiser les obstacles. L’idéal est de courir avant 8 heures du matin, avant l’heure de pointe. Pour le parcours, il vaut mieux choisir les rues piétonnes et éviter de traverser le moins de rue possible, pour ne pas perturber l’allure. On peut aussi choisir la course en groupe pour des raisons de sécurité en ville. Toutefois, courir le soir n’est pas conseillé par les médecins. En effet, les activités physiques libèrent l’endorphine dans notre corps. Et cette hormone pourrait nous maintenir éveillé la nuit, qui est un moment de récupération.

Adapter les équipements à la course en ville

Il s’agit ici de bien adapter ses chaussures à la ville. Le sol y est plus dur que la terre de la campagne ou le gazon. Ce sont les articulations qui vont payer cher si on ne choisit pas les bonnes chaussures. Si vous courez en « déroulé de pied », choisissez des baskets avec un amorti au talon. Si vous courez en « avant pied », choisissez un amorti de l’avant pied. Vous devez renouveler vos paires de baskets tous les six mois si vous courez trois fois par semaine. Quant à la musique, elle n’est pas conseillée pour la course en ville. En effet, il faut rester attentif aux voitures, aux piétons, etc.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *